Je respire

La Respiration

Purification Harmonisation Bien-être

Je respire

Pourquoi une bonne respiration ?

La purification du sang et donc le renforcement du corps

La maîtrise de soi, l’harmonisation des émotions, du mental

La concentration

Le massage des organes et donc de la santé

Le bien-être, la vie

Les Elements

Nous sommes tous pris dans un rythme de vie qui ne nous correspond pas forcément.


Nous subissons des situations stressantes

  • au travail (hiérarchie, collègues,urgence, surcharge…)

  • à la maison (couple, enfants, travaux à effectuer, argent …)

Tout ceci créent des tensions, des oppressions, un stress, conscient ou inconscient, qui perturbent notre santé.

  • Mauvaise alimentation
  • Sommeil perturbé

  • Respiration inefficace

Et donc nous vivons mal

Stress étouffement apnée angoisse

Je vous propose donc aujourd’hui quelques exercices de respiration très simples (ceci n’est qu’une mise en bouche) mais néanmoins efficaces pour reprendre en main votre bien-être.

La vie commence par le premier souffle, la première inspiration.

C’est un exercice que nous effectuons nuit et jour sans s’en soucier et qui pourtant mérite qu’on s’y attarde.

La qualité de la respiration est primordiale pour notre santé.

Les poumons, premiers organes de la respiration sont très importants pour la purification du sang. Et lorsque le sang est pur, il irrigue le cerveau en déposant en lui les éléments qui facilitent le travail de compréhension, de méditation, le bien-être mental.

La maîtrise de soi en toute sérénité passe naturellement par le contrôle de la respiration et sa régulation. Si vous devenez attentif à votre respiration, vous allez transformer vos activités, agir sur votre santé et vos relations.

Bien respirer c’est vivre pleinement …

Taoïste

Un peu de théorie … mais très peu car le but n’est pas de perdre du temps dans de la formation mais de rester dans l’action maîtrisée vers un mieux

Le souffle vital ou Qi

L’air inspiré est considéré comme «énergie de l’air», cet échange entre l’extérieur et l’intérieur va produire «le souffle vital»(Qi).

En Médecine Chinoise, la respiration est liée à l’élément Métal (en particulier au méridien Poumon), qui est relié aux quatre autres éléments par les deux cycles principaux, engendrement et contrôle. Une mauvaise respiration aura des répercussions sur tous les méridiens et sur les émotions correspondantes, et vice versa des dérèglements émotionnels, quels qu’ils soient, se manifesteront au niveau de la respiration. C’est pourquoi la respiration est un excellent outil de régulation émotionnelle et de centrage, retour vers notre unité.

On peut observer deux types majeurs de dysfonctionnements de la respiration qui contribuent à un manque d’oxygénation :

Déséquilibre Métal

Ceux qui soupirent fréquemment donc expirent trop et n’inspirent pas assez : ils manquent d’oxygène, peut-être même ont-ils du mal à respirer la vie à pleins poumons. Ils sont souvent apathiques, tristes,
mélancoliques. Tristesse, déprime, dépression sont des symptômes de déséquilibre du méridien Poumon.

Déséquilibre Bois

Ils inspirent trop et trop vite et ne prennent pas le temps d’expirer : ils n’expulsent pas l’air vicié, donc ne peuvent pas remplir leurs poumons d’oxygène. Ils sont souvent sous tension, trop dans l’action, en état de stress. Colère, impulsivité, hyperactivité sont des symptômes de déséquilibre du méridien Foie.

En énergétique chinoise, l’élément Métal et l’élément Bois sont reliés par le cycle de contrôle des cinq éléments : le Métal « coupe » le Bois.
On peut donc renforcer l’énergie Métal des personnes qui inspirent peu en leur proposant des exercices respiratoires toniques avec mouvements physiques.
Et on peut réfréner l’énergie Bois des personnes stressées en leur proposant des exercices respiratoires qui activent le système de repos comme la respiration 4/6 pour calmer.

On observe deux autres types qui respirent sur une très faible amplitude, ils ne font entrer et sortir de leurs poumons qu’un très petit volume d’air.

Déséquilibre Eau

Ceux qui ont une respiration de très faible amplitude, très peu audible, comme s’ils étaient presque tout le temps en poumons vides. Ils n’osent pas agir, ils n’osent pas parler, ils ne sont pas très sûrs d’eux, ils sont déconnectés de leur vie. Leur énergie stagne dans le bas de leur corps, elle ne peut pas monter : ils sont « plombés ». Peur, faible vitalité, manque de courage sont des symptômes de déséquilibre du méridien Rein ;

Déséquilibre Feu

Ceux qui ont une respiration saccadée, rapide, assez bruyante, mais de faible amplitude, comme s’ils étaient presque tout le temps en poumons pleins. Ils semblent essoufflés en permanence. Ils parlent trop, trop vite, ils sont aussi déconnectés de leur vie, souvent ils masquent leur insécurité par un flot de paroles. Leur énergie reste au niveau de leur tête, elle ne peut pas descendre. Logorrhée, agitation mentale, surexcitation sont des symptômes de déséquilibre de l’énergie du méridien Cœur. Ces deux types de personnes qui « oublient » de respirer ne sont plus connectés à leurs besoins essentiels, elles ne savent pas utiliser leur vitalité comme il le faudrait, il faut donc leur proposer des exercices respiratoires qui recentrent et permettent de se libérer des peurs et du mental, comme la respiration méditative.

Dans le système des 5 éléments, l’Eau et le Feu sont reliés dans le cycle de contrôle, puisque l’Eau « éteint » le Feu, mais le Feu agit aussi sur l’Eau en la faisant changer d’état : (de l’eau à la vapeur), d’où ce lien de réciprocité et l’unique respiration méditative. (1)

La respiration Taoïste

Elle est axée sur le contrôle du souffle, respirer de manière contrôlée permet d’en coordonner le volume et le rythme, elle s’approfondit. La cage thoracique se déploie mieux et facilite le passage de l’air. Ainsi, muscles et nerfs se détendent et se dénouent, les pressions internes et douleurs physiques s’estompent peu à peu, le lâcher-prise s’instaure.

 

Enfin la respiration c’est également ... la liaison Rein / Poumon en médecine chinoise.

1. Pour bien respirer vous devez être bien dans ses pieds c’est à dire bien ancré (fonction du Rein), vous devez être dans le ressenti de ce qu’il se passe dans votre corps, être à l’écoute. Votre corps Vous parle,vous devez l’écouter et surtout l’entendre.

2. Vous devez être bien dans votre tête (axe ciel / terre), vous sentir aligné et présent entre le ciel et la terre. L’énergie circule librement de haut en bas et de bas en haut. Je suis là et j’existe.

3. Vous devez être ouvert sur l’extérieur (fonction du Poumon). Ouvrez vos poumons et votre être tout entier vers l’extérieur, la nature et les autres.

 

Ouf terminé la théorie …

Je respire

Maintenant je vais vous expliquer une respiration en trois étapes

Nous allons considérer les poumons et par extension tout le corps, comme un contenant (par exemple une jarre) que l’on peut remplir et vider.

Ainsi, l’air inspiré et retenu, permet à l’énergie vitale de « remplir la jarre » du corps et l’expiration maintenue, de la vider de ses résidus.

Cette rétention du souffle peut trouver sa place, soit après l’inspiration, soit après l’expiration.

  • Après l’inspiration, les poumons sont pleins, l’air est maintenu à l’intérieur.
  • Après l’expiration, l’immobilité du geste respiratoire est réalisée les poumons vides, l’air est maintenu à l’extérieur.

1. Exercice de purification

Installez vous confortablement, assis ou allongé.

Respirez tranquillement jusqu’à stabiliser votre respiration.

      1. Inspirez calmement sans exagérer le volume d’air et expirez de la même manière 3 à 4 fois.
      2. A la fin de l’expiration, bloquez votre respiration poumon vide.
      3. Soyez à l’écoute de votre corps et dès que vous sentez le besoin d’inspirer faites le naturellement et calmement.

Faites cet exercice 4 ou 5 fois

2. Exercice d’harmonisation et de bien-être

Pendant 5 minutes environ. 5s pour l’inspiration et 5s pour l’expiration (ou vous comptez jusqu’à 5 sur vos doigts)

Il suffit de respirer en conscience et de manière détendue.

Installez-vous, soit debout, soit assis confortablement, les pieds bien au sol.

Vous lâchez le mental.

A l’inspiration, vous visualisez l’air pur et blanc qui entre par le nez, parcours votre corps jusqu’aux pieds.

A l’expiration, vous visualisez l’air qui remonte et qui s’évacue selon votre convenance par la bouche ou par le nez.

Vous oubliez tout ce qui se passe autour de vous, vous restez concentré sur vos sensations et votre ressenti.

Un léger sourire sur vos lèvres, l’exercice doit être un moment de plaisir.

Pour relâcher le diaphragme, les viscères et les muscles intercostaux, la respiration doit être abdominale.

Donc quand vous maîtrisez le mouvement vous y associez le mouvement du ventre.

Le ventre se gonfle avec l’inspiration et se vide avec l’expiration.

Ainsi en même temps vous masser les organes de manière à améliorer leur fonctionnement.

N’exagérez pas ce mouvement, il doit être agréable comme le flux et le reflux des vagues sur une plage.

Que du bonheur …

3. Exercice de renforcement et de bien-être

Installez vous confortablement, assis ou allongé.

Respirez tranquillement jusqu’à stabiliser votre respiration.

    1. Inspirez calmement sans exagérer le volume d’air et expirez de la même manière 3 à 4 fois.
    2. A la fin de l’inspiration, bloquez votre respiration poumon plein.

    3. Soyez à l’écoute de votre corps et dès que vous sentez le besoin d’expirer faites le naturellement et calmement.

Faites cet exercice 4 ou 5 fois.

Vous n’êtes pas obligé de faire les trois exercices consécutivement.

Vous pouvez par exemple, faire l’exercice d’harmonisation en journée lors d’un stress par exemple.

Dans ce cas, vous pourrez modifier les temps : 4s d’inspiration et 6s d’expiration.

 


Plaisir EnvieMais n’oubliez pas …

Pour tous ces exercices vous devez être dans l’envie.

Et si vous vous forcez à faire quelque chose …

le résultat ne sera pas aussi bon.


J’espère que cet article vous aura plu.

Vous pouvez me laisser un commentaire ci-après et me soumettre vos envies d’article ou de besoins.

(1)Extrait de l’œuvre « L’énergie corps-esprit pour vivre en harmonie », de Clotilde Poivillier, aux éditions Eyrolles.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •